Carnet d'Electra.

Aller en bas

Carnet d'Electra.

Message  Alia le Dim 2 Aoû - 12:30

Nom : /
Prénom : (le plus commun) Electra.
Age : 18 20
Rang : M'en fous de ce type de c*nneries ... Enfin bon, apparemment je suis Master. Parce que je latte tout le monde !
Affinité : Les meilleurs ! Morphe.
Amis : ... Je suis obligée de faire une liste de ce genre de choses ?! Tss... Bon, eh bien Zane (je SAIS, il est parti, me fais pas ch*er carnet) Akira, Violette (petite soeur de coeur), Sadek, Rick, Kasumi.
Ennemis : Demandez leur à eux. Et puis j'ai la flemme de mettre la liste complète.

_________________
avatar
Alia
Originel
Originel

Nombre de messages : 1185
Localisation : Je suis là où on ne me trouvera pas, dans chacune de ses ombres ...
Date d'inscription : 19/04/2009

Feuille d'inscription
Âge: 20 ans ... Enfin je crois.
Affinité: Je suis la flamme qui éclaireet qui brûle, e suis le feu qui chauffe et ravage ...
Rang: Originelle.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carnet d'Electra.

Message  Alia le Dim 2 Aoû - 12:51

Ce qui est sûr, c'est que j'ai pas le syndrome de Stockholm.


Zane. Autant t'écrire à toi, je ne sais pas par où commencer.
On me retient prisonnière ici. J'étouffe. On m'a refusé trois missions. Certains veulent même que je laisse tomber la prise en charge d'Akira. Il en est hors de question.Tout ça à cause de cette malédiction, qui me ronge.
Les douleurs sont de plus en plus fréquentes, de plus en plus violentes.
Je crois que je suis sur la dernière ligne droite ...
Vers où ? J'en sais rien.
Je n'ai pas peur. Pour moi, braver la mort c'est être libre. J'ai enfin trouvé la limite. Ma limite. Si je la franchis je serai libre. Encore faut-il que je la franchisse avec toi devant moi.
Reviens vite ... Je crois que le temps s'écoule bien plus rapidement désormais. Je compte les grains dans le sablier, et chaque matin je me réveille et j'en suis surprise.
J'ai perdu l'habitude d'écrire. Je crois que je n'ai jamais été faite pour ça.
Encore plus inquiétant : Mes pouvoirs sont en train de me quitter. Je n'ai plus assez de force pour être aussi dynamique qu'avant. Certes, personne ne s'en rend compte, mais ... Je suis inquiète.
En plus, cela veut dire que jamais tu ne verras qui je suis devenue...
J'aurais tant voulu que tu me dises "Je suis fier de toi".
J'aurais tant voulu te retrouver pour vivre mes derniers instants à tes côtés ...
Où es-tu ?
Je t'attendrai toujours.
Electra, un jour de crise sans fin et d'immobilité forcée.

_________________
avatar
Alia
Originel
Originel

Nombre de messages : 1185
Localisation : Je suis là où on ne me trouvera pas, dans chacune de ses ombres ...
Date d'inscription : 19/04/2009

Feuille d'inscription
Âge: 20 ans ... Enfin je crois.
Affinité: Je suis la flamme qui éclaireet qui brûle, e suis le feu qui chauffe et ravage ...
Rang: Originelle.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carnet d'Electra.

Message  Alia le Dim 1 Nov - 0:20

Dois-je réellement envisager un investissement dans les grilles de Sudoku ?




Zane.
Je t'écris à toi encore une fois.
Ce sera la dernière.
J'ai retrouvé ce carnet un jour de pluie où je n'avais rien d'autre à faire que de souffrir.
Je vais le terminer un jour de pluie similaire.
Par où commencer ?
Ah oui.
Je vais mourir.
Maintenant, c'est sûr. Si la dernière fois, la ligne droite était devant moi, cette fois-ci je la foule, et je cours dessus à toute allure.
J'ai l'impression de tomber, de sombrer, sans que rien ni personne ne puisse m'arrêter.
Je m'enfonce chaque instant plus dans le noir qui s'épaissit et me retient ...
J'ai été étonnée de me réveiller ce matin... J'avais tellement prié hier pour ne pas le faire pourtant.
Dois-je encore vivre alors que j'ai perdu mes rêves ? Dois-je encore vivre pour Lui, pour eux ?... Je ne sais même plus.
Si tu voyais comme il a grandi. Il est devenu un homme, tellement différent du gamin égaré que j'avais rencontré... J'en suis vraiment fière. As-tu été fier de moi comme je le suis de Lui ?... Je ne le saurai sans aucun doute jamais.

Mais je suis en train de le détruire... S'attacher à un être qui meurt est la pire des choses à faire. Ma malédiction nous emporte tous les deux ... Je ne veux pas !!
J'ai tellement peur. Peur du noir, peur de l'inconnu. Moi qui n'avais jamais eu la moindre peur de la Mort, que je défiais comme une vieille rivale ... Elle est en train de gagner et je n'ai plus assez de temps.
Je ne pourrai plus jamais marcher. Ma malédiction, ma maladie, a atteint les nerfs de mes jambes. Marcher est une torture permanente, et je n'ai plus assez de force ni assez d'espoir pour me battre.
Je veux lui faire croire que je me bats, je ne veux pas qu'il s'inquiète ... Alors qu'en réalité j'ai renoncé à vivre au moment où je me suis rendue compte que jamais plus je ne pourrai courir. Jamais plus je ne pourrai me transformer. Jamais plus je ne pourrai me lever le matin pour aller voir l'aurore se lever, jamais plus je ne me réveillerai en pleine nuit avec pour plafond le ciel nimbé d'étoiles.
J'ai du mal à l'écrire mais j'ai réalisé quelque chose.
J'ai perdu.

Le Destin m'a mis en échec et mat.

Il m'a tout pris : mes rêves, ma liberté. Mais pourtant, je vis encore. Pourquoi est-ce que je vis ?... Pour Lui ?... Cette perspective me fait peur. L'amour me fait peur parce que je connais la fin de l'histoire. Je ne veux pas qu'Il lui arrive la même chose qu'à ceux que j'ai aimé...
Et pourtant ... Ce garçon devenu homme, ce novice qui va bientôt entrer dans l'arène, celui qui n'arrivait qu'à se transformer en corbeau lorsque je l'ai rencontré et qui maintenant est plus fort que moi - je ne lui dirai jamais mais je le sais-, je m'y suis attachée. Serais-ce un des liens qui me retient encore ?...
Toi, de toute manière je t'ai perdu, et je l'ai compris. Ne t'en fais pas Zane, la gamine chiante n'en a plus pour longtemps.
Je ne sais pas pourquoi je t'écris encore à toi. Peut être parce que, en fin de compte, je ne t'aime pas que comme un sauveur, comme un père, comme un maître.Peutêtre parce qu'en fin de compte je n'arrive pasà t'en vouloir. Peut être parce qu'en fin de compte je suis encore irrémédiablement amoureuse de toi.
Mais quelle importance ? De toute manière, mes sentiments importent tellement peu ... Et je m'y perds toute entière.
Parfois, vos deux visages se superposent et j'ai l'impression que tu es en lui et que comme ça je touche enfin au bonheur, parce que je vous ai tous les deux.
Je jure que si jamais j'écris encore dans ce carnet, je commencerai ma page blanche par son nom, et pas le tien.
Ce n'est pas le passé qui me sauvera ... C'est le présent.
Toi tu n'es plus là depuis longtemps, et depuis que je vais mal c'est lui qui me tient la main, qui me berce et qui me veille la nuit -il croit que je ne le sais pas... C'est lui qui meprend dans ses bras alors que je vais mal, c'est lui qui me sauve des ténèbres en croyant que c'est à toi que je pense.
Mais parce que je t'ai déjà perdu, c'est lui que je ne veux plus perdre désormais.

Cette lettre, Zane, c'est une lettre d'adieu. Je ne pourrai jamais te revoir, et de toute manière tu m'as déjà oubliée, alors quelle importance ?...

Je ne t'attends plus, et de toute manière je mourrai seule. Tout ce que je veux, c'est ne pas Le faire souffrir plus que maintenant.

Adieu Zane. Je vous aime tous les deux, tu sais. Je vous aime ... à en mourir.

_________________
avatar
Alia
Originel
Originel

Nombre de messages : 1185
Localisation : Je suis là où on ne me trouvera pas, dans chacune de ses ombres ...
Date d'inscription : 19/04/2009

Feuille d'inscription
Âge: 20 ans ... Enfin je crois.
Affinité: Je suis la flamme qui éclaireet qui brûle, e suis le feu qui chauffe et ravage ...
Rang: Originelle.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carnet d'Electra.

Message  Alia le Ven 25 Déc - 18:12

Je n'ai pas de titre à mettre à cette page blanche qui me terrifie.



Akira. Oui, je sais, tu t'appelles Karasu maintenant, mais j'avais promis de commencer cette dernière partie de mon carnet -car c'est la dernière- par ton prénom, non le sien. Akira, c'est le garçon que j'ai rencontré, Karasu, l'homme que tu es devenu.
Par où commencer ?
Ah oui.
Je sais que quoi qu'il arrive, je ne passerai pas la journée.
Dans quelques secondes, je vais poser ce carnet sur ma table de chevet, et me lever pour marcher. Je ne sais pas combien de temps, je ne sais pas quelle somme de douleur cela va me coûter, mais je poserai le pied au sol, et je marcherai, je serai capable de tenir sur mes jambes brisées.
Dans une heure, je briserai la fenêtre du cinquième étage.
Dans une heure et demi ou jamais, je partirai à ta recherche, puis à celle de Zane. Je t'avais promis de te le faire rencontrer, non ?

Quoi qu'il en soit, je serai morte. Je n'arrive pas à penser que je puisse l'écrire avec autant de sérénité. La mort ...
C'est peut être égoïste de dire ça, mais j'ai pas envie de te voir souffrir parce que je ne serai plus de ce monde. Je ne peux m'empêcher de m'inquiéter, tant à chaque évocation de mon départ tu semblais t'assombrir un peu plus...
J'ai peur, peur de te laisser derrière moi, peur de me retourner pour voir que ce que je laisse va me rendre triste de partir.
J'ai peur, Karasu, tellement peur ...
Peur de me rendre compte qu'au final je n'aurai pas réussi à ne pas m'attacher à toi, qu'au final je pars toute seule en emportant juste tes souvenirs.

Le doute est le pire des maux, j'ai l'impression qu'il me ronge plus que a maladie qui ronge mon corps. Mais le problème est que je n'ai pas le choix ...

J'ai l'impression de t'avoir rencontré hier, tout est allé trop vite, tellement vite ... Où que je sois, je pense que je me souviendrai toute ma vie de cette journée ensoleillée où je suis rentrée à L'Institut avec l'impression de refermer la porte de ma cage derrière moi. Je me souviendrai toujours de cette journée où je pensais avoir trouvé le plus grand pigeon de l'école et qu'au final j'avais fait la rencontre du plus grand des Morphes que j'aie jamais rencontré après Zane.

J'en ris encore, des premiers entraînements où tu avais l'impression de gravir une montagne inaccessible, et aux derniers où tu me battais au sabre, où tu me battais en transformations, où tu me dépassais de tous les points sans jamais t'en rendre compte.

Puis les rôles se sont inversés. De maître et protectrice je suis devenue protégée par toi, qui d'élève est devenu mon guide au sein du monde qui s'assombrissait toujours plus en moi. Plus que de me protéger tu m'as sauvée. Si tu savais ce que je te dois ... Ce jour sur la plage, où tu as partagé l'Aurore avec moi, où je me suis assise pour te voir t'entraîner face au soleil avait été mon déclic intérieur. Ce jour là je savais que je n'avais plus rien à t'apprendre.
Ce jour là j'avais décidé de partir.

Mais les évènements qui ont suivi m'ont complètement bouleversée; Tomber amoureuse de toi n'était pas vraiment prévu ... J'étais terrifiée, terrifiée par ce que je ressentais, convaincue que je devais le cacher au plus profond de moi. Je croyais naïvement que le temps allait s'arrêter, la maladie se stopper, que tous mes maux allaient disparaître comme du vent soufflant sur le sable ...
Mais on est toujours rattrapé par le poids de ses erreurs.

La perte de mes jambes a été le pire des chocs que j'ai dû encaisser. J'ai pensé une centaine de fois à arrêter de vivre, depuis ce jour où j'ai pleuré comme une enfant dans les bras de Storm. Ce jour où j'ai craqué, où j'ai cessé de me voiler la face, où j'ai compris que toute ma volonté s'était envolée en fumée.

Mais encore une fois tu es apparu, tu as tout fait pour me redonner goût à la vie, tout fait pour me voir sourire encore en cachant la douleur que je devinais sans peine au fond de tes yeux. Tu as réussi à me tirer des brumes de mon malheur, tu as réussi à me faire rire, sourire encore, tout ça parce que tu étais là et que tu m'as tout donné sans retenue. Ce que je prenais pour de la naïveté était en réalité de la bonté, et c'est ta plus grande qualité, ne la perds jamais.

C'est pour cela que je te dis merci. Merci Akira, merci Karasu, pour tout ce que tu as fait pour moi, de notre rencontre à aujourd'hui. Je partirai en emportant au fond de moi le bonheur des jours passés à tes côtés, grâce à toi je partirai heureuse.

Où que j'aille, quelle que soit la façon que j'aurai de tirer ma révérence, sache que je pars heureuse, je pars heureuse et sereine.

Tout ce que je te demande, c'est de vivre libre. N'oublie pas ce que je t'ai appris, apprends à entendre le chant du vent à tes oreilles, le cri des arbres, les pleurs de la pluie, apprends à vivre libre et sauvage, sans aucune entrave, sans aucun obstacle. Ris toi de tes ennemis, protège ceux qui te sont chers, fais de ta parole un honneur, sois fier de ce que t es et de ce que tu deviens; et ainsi je serai toujours avec toi.

Je serai toujours là, quelque part, dans la forêt, sur la plage, dans le vent qui souffle, dans la terre sur laquelle tu marcheras, partout ou nulle part, peu m'importe. Toujours je veillerai sur toi, quelque part, dans l'ombre ou la lumière, quelque part au fond de tes yeux, blottie dans un coin de ton coeur.

Vis heureux, vis libre, fais honneur à ce que tu es. Je suis fière de toi, plus que jamais tu n'aurais pu l'imaginer.

Je reviendrai, lorsque tu m'appelleras, je serai toujours là, quelque part, à veiller sur toi.

Merci Karasu.

До свидания, Я тебя люблю. Au revoir, je t'aime.

Sois libre et oublie moi.

Je serai toujours contre ton cœur.

Elena~Electra, Master Morphe.



Ici s'achève mon carnet. Puisses tu le trouver, toi seul est digne de le lire.

_________________
avatar
Alia
Originel
Originel

Nombre de messages : 1185
Localisation : Je suis là où on ne me trouvera pas, dans chacune de ses ombres ...
Date d'inscription : 19/04/2009

Feuille d'inscription
Âge: 20 ans ... Enfin je crois.
Affinité: Je suis la flamme qui éclaireet qui brûle, e suis le feu qui chauffe et ravage ...
Rang: Originelle.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carnet d'Electra.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum